Sous-déclaration des accidents du travail et des maladies professionnelles

La sous-déclaration conduit à l’allègement des cotisations patronales à la caisse accidents et maladies professionnelles de la Sécurité sociale. Mais en même temps à creuser le déficit de la Sécurité sociale, car cette action reporte sur la branche maladie les charges engendrées par les soins lourds, voire très longs consécutifs notamment dus aux cancers.

Avec Michelin, voici un fraudeur pris la main dans le sac ! Hélas, il n’est pas le seul. L’exemple de la branche verrerie où le patronat refuse de délivrer les attestations d’exposition aux produits toxiques est encore là pour le souligner. (www.humanite.fr)

ipsum Donec pulvinar ut mattis Praesent odio risus