Le Conseil des Prud’hommes de St Etienne, vient de donner gain de cause à 23 anciens travailleurs de la Société GARLOCK France (ex CEFILAC), qui réclamaient une compensation payée par leur ex employeur pour la perte de revenu subie du fait de leurs départs en Allocation Anticipée des Travailleurs de l’Amiante (ACAATA).

id facilisis id, pulvinar elementum Nullam sed dolor.