BSN-DANONE (2) La faute inexcusable de l’employeur

Il est constant que l’employeur est tenu envers son salarié d’une obligation de sécurité de résultat, notamment en ce qui concerne les maladies professionnelles contractées par ce salarié du fait des produits fabriqués ou utilisés par l’entreprise ; le manquement...

lire plus

BSN-DANONE : le refus obstiné de la protection des travailleurs

Deux ans après la fermeture de la verrerie de Givors, l’attention des anciens verriers fut attirée par le développement des cancers parmi les adhérents de l’association créée dès l’entreprise disparue. Devant l’inquiétude, une enquête santé fut lancée au printemps...

lire plus

Un informaticien de la verrerie emporté par l’amiante

Un informaticien employé à la verrerie de Givors pendant 23 ans, vient de nous quitter, emporté par un cancer des poumons à 74 ans. Il avait été reconnu en maladie professionnelle au tableau n° 30 par la Sécurité Sociale, il y a quatre ans, pour des « affections...

lire plus

« Plus tard, il mourait d’un cancer du poumon… »

Lors de la fermeture de la verrerie de Givors, en janvier 2003, la direction aurait dû remettre à chaque salarié une attestation d’exposition aux agents chimiques dangereux pour la santé, comme l’impose l’article R4412-58 du Code du travail. Mais il n’en a rien été....

lire plus

Les risques des polyexpositions chimiques massives et diffuses.

Pour évaluer les risques professionnels encourus par des salariés au travail, il est important, si l'on veut développer une approche réaliste, de prendre en considération les polyexpositions qui ne sont que le reflet d'expositions combinées à de multiples nuisances....

lire plus